Voyage Extra-Ordinaire

20 minutes. Julie Millet. 9 avril 2013
« Elles sont trois. Trois filles en quête d’aventures, à une époque où tout a déjà été découvert. La marque de fabrique du trio de La Grosse Situation, c’est de s’immerger dans un univers et d’en extraire un spectacle hors normes. » »

Les Inrocks. Fabienne Arvers. 10-16 avril 2013
« Cette semaine, le collectif de filles La Grosse Situation créera son Voyage Extra-Ordinaire, un voyage à la Jules Verne sur un mode contemporain, après 3 ans de gestation et de résidence au Carré-Les Colonnes, qui produit le spectacle. »

Junkpage. Avril 13
« Un spectacle au long cours, pour ramener de l’aventure dans un monde usagé. »
« Dans un monde toujours rétréci par les mass média, les vols low-cost et les master-card, la question de savoir ce qu’est l’aventure aujourd’hui se pose, en effet ».


Sud-Ouest. Jean-Luc Eluard. 21 mars 2013
« L’aventure est au coin de huit rues »


Rue 89. Jean-Pierre Thibaudat. 19/06/2013
Extrait :
« Et puis, dans un bric-à-brac d’objets, de cartes et de courriers, j’ai rencontré trois filles étonnantes. Pas trois sœurs comme chez Tchekhov, mais trois copines, les actrices de la compagnie Grosse Situation.
 La Jules Verne connection
Tout commence avec Jules Verne et ses trois romans dont le héros est héroïne : «  Le Pays des fourrures  », «  L’Etoile du sud  » et «  Le Rayon vert  ». C’est là que se noue leur premier voyage.
Pendant une semaine, elles vont vivre dans le maison-musée de Jules Verne à Amiens, y lire chaque nuit à voix haute les trois romans jusqu’à épuisement, replier leurs sacs de couchage avant l’entrée du public, continuer leur lecture dans des cafés, chacune finissant par s’identifier à l’une des trois héroïnes.
Et les voyages se succèdent au fil de ces quatre années :
• dans le quartier Saint-Michel, campant la nuit dans un endroit tenu secret
  avec vue imprenable ;
• dans Second Life ;
• à Lorient, où chacune part une semaine sur un bateau de pêche ;
• en Turquie pour un «  voyage organisé  » de tour opérateur, ne découvrant leur destination
  qu’à l’aéroport ;
• à l’île de la Réunion ; au cœur du volcan de la Fournaise, sorte de voyage au centre
  de la terre ;
• le long d’une nouvelle portion d’autoroute avant qu’elle ne soit ouverte à la circulation.
• Le dernier voyage en date était un voyage solitaire et secret. Chacune a choisi une
  destination et les deux autres devaient deviner.
  Alice, Bénédicte et Cécile (ABC, font-elles remarquer), ont en commun (leur ai-je fait
  remarquer) d’avoir un «  i  » dans leur prénom, comme si cette lettre commune matérialisait
  le chemin partagé, leur goût du voyage insolite à trois ou seule.
  Ces voyages ont aussi donné naissance à un spectacle dont le titre s’imposait :
  «  Voyage extra-ordinaire  ». Un jour, il faudra faire ce voyage-là. ».


Rue 89. Jean-Pierre Thibaudat. 06/01/2014
« Voyages extra-ordinaires » par la Grosse situation, un spectacle extra et pas ordinaire.