DATES À VENIR
Le 16 , le 17 et le 18 septembre 2020, Animakt, Saulx-les-Chartreux (91)
Le 24 septembre 2020, Service Culturel de Tournefeuille, le Quai des savoir et l’Usine (31)
Le 10 octobre 2020, Association Brik à Brak, Le Bugue (24)
Du 12 au 18 octobre 2020, Annonay, Quelques P’Arts CNAREP (07)
Le 07 novembre 2020, à Eysus, avec Lacaze aux Sottises (64)
Le 10 et le 11 décembre 2020, Auch – CIRCA PNAC (32)
Le 23 mai 2021, Festival Graines de rue à Bessines sur Gartempe (87)
Le 27 mai 2021, à Créon – Larural (33)
Le 29 mai 2021, à Pordic – Centre culturel de la Ville Robert (22)
Le 02 juin 2021, à Parthenay – Association Ah (79)
Le 04 et le 05 juin 2021, Scène Nationale Point Commun de Cergy Pontoise
Du 06 au 18 juillet 2021, à Villeneuve lez avignon – Festival Villeneuve en scène (30)

France Profonde

Au fil de nos tournées, nous nous sommes beaucoup déplacé·es sur le territoire français, de salles des fêtes en aires d’autoroute…  C’est quoi ce pays dans lequel nous vivons ? C’est quoi cette France profonde, théâtre de nos vies intimes ? De quelle profondeur s’agit-il ? Qu’est-ce qu’on sème de profond dans ce pays ? Qu’est-ce qui y pousse ?

C’est quoi ce sol ? C’est quoi cette terre ? Quels liens entretenons-nous avec la terre ? Qu’est-ce qui se joue sur une parcelle agricole aujourd’hui en France ?

France Profonde fait entendre des points de vue qui se frottent, selon qu’on soit futur jeune agriculteur conventionnel ou future cheffe d’exploitation en permaculture ; comédienne ou fille de paysans, ou les deux à la fois ; artiste intervenant dans un lycée agricole pour y faire du théâtre, ou directeur dudit lycée ; selon qu’on soit issue d’une dynastie de viticulteurs ou d’une lignée de chasseurs cueilleurs, cadre ou hors cadre familial, en bottes ou en chaussons… Bref, les protagonistes luttent avec eux-mêmes et avec l’urgence de creuser les questions. Nulle terre sans guerre, dit un adage. Où se situe le combat ?

Pour cette création nous avons procédé par « carottages ». Les carottages sont des pratiques scientifiques pour extraire et étudier les strates d’un sol. En travaillant sur la terre, il nous a semblé que nous pouvions utiliser cette méthode à notre sauce : à chaque expérience compiler les couches d’histoires, de rencontres, de données biologiques et sensorielles, les problématiques, les émotions, les paysages, les choses nichées dans les silences et les revendications…

Quelques endroits de carottages :

– Le salon de l’agriculture (75)
– La ZAD de Notre Dame des Landes (44)
– Le lycée agricole de Ahun en Creuse (23)
– Le lotissement du quartier Saint-Martin de Paulhan (34)
– Les châteaux et domaines du Libournais (33)
– Les Hauts de l’île de la Réunion (974)

La création a eu lieu les 18 et 19 mars 2017 au Sillon, Scène conventionnée d’intérêt national art en territoire à Clermont l’Hérault et dans le Clermontais.

Durée : 1h30
Jauge idéale : 120 personnes
A partir de 12 ans

Recherche et écriture : Alice Fahrenkrug, Bénédicte Chevallereau, Cécile Delhommeau
Jeu: Alice Fahrenkrug, Bénédicte Chevallereau, Clovis Chatelain
Mise en scène collective : La Grosse Situation
Mise en jeu et collaboration artistique : Lucie Chabaudie
Construction et technique : Clovis Chatelain
Regards extérieurs : Cyril Jaubert, Chantal Ermenault, Christophe Chatelain, Mariya Aneva, Dominique Unternehr
Complicités : Benoît Gasnier, Guénolé Jézequel, Pépito Matéo, Sébastien Barrier, Laure Terrier, Julien Fournet.

Production : La Grosse Situation
Coproduction : OARA,  Le Sillon-Scène conventionnée pour le théâtre dans l’espace public, l’Atelline, Iddac- Institut Départemental de Développement Artistique et Culturel – Agence culturelle de la Gironde, Le Liburnia – Ville de Libourne,  Pronomade(s) en Haute-Garonne – Centre national des arts de la rue, Carré-Colonnes – scène cosmopolitaine, Saint-Médard et Blanquefort, Hameka – Fabrique des arts de la rue- Communauté de Communes Errobi, Adami, Sacd, Spedidam
Avec l’aide à la création : la Direction Régionale des Affaires Culturelles – Drac Nouvelle-Aquitaine, le Fonds de soutien à la création de la Mairie de Bordeaux
Avec le soutien de : Le Séchoir-Scène conventionnée de St Leu-île de la Réunion; Le Strapontin – Pont Scorff, Cdc Lodévois et Larzac, Association Mélando, Le Quai des rêves – Lamballe, Legta de Libourne- Montagne et le CRARC
Ce spectacle a bénéficié de l’aide à l’écriture « mise en scène » de l’association Beaumarchais – SACD

 

Parallèlement, nous menons des projets artistiques et culturels en ramifications avec différents jeunes issus de l’enseignement agricoles (Ahun, le Rheu, Montagne…) que nous appelons Les Champs d’action. La fertilisation est assurée dans la mise en place d’expériences avec des futur·es jeunes agriculteur·rices !